Aux limites du reel

Ce site est dédié à toutes les personnes cherchant à comprendre l'incompréhensible …

La légende du golem

Géant de pierre, monstre d’argile contrôlé par un sorcier maléfique, telles sont les premières idées qui nous viennent à l’esprit quand on parle de golem.

La légende de cette créature, n’est pas née comme on pourrait le croire, de l’imagination des écrivains ou des spécialistes du cinéma, mais provient des traditions juives et hébraïques.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, certaines légendes racontent que des golems furent crées dans le passé, mais comment cela est-il possible ?

Le désir d’imiter Dieu

L’homme a toujours été fasciné pour le pouvoir de création de Dieu, au point de se demander comment créer un « être artificiel ».

D’après la Bible, Dieu modela le corps de l’homme avec de l’argile et lui insuffla la vie, mais est-il possible pour un être humain de reproduire cet acte ?

En lisant le psaume 139, « je n’étais qu’une masse informe et tes yeux me voyaient », nous pouvons en déduire que l’homme avant d’être vivant, était en quelque sorte un golem.

D’un œil scientifique, cela peut paraître absurde, mais l’homme à l’état embryonnaire n’est-il pas sans vie ?

A partir de cette réflexion, les rabbins juifs ont conclut qu’il était peut-être possible de créer un golem, mais comment réaliser une telle œuvre ?

Le pouvoir des mots

Les mots seraient la clef, permettant de créer un être animé à partir des éléments, comme l’aurait fait Dieu pour créer la Terre et l’Univers, « Dieu dit … et cela fut ».

Selon une légende, des rabbins auraient-tentés de créer un golem en utilisant le pouvoir des mots, la méthode consistait à créer une statue humaine, d’à peu près la taille d’un enfant de 10 ans puis d’écrire sur son front le mot « EMETH » signifiant « vie » en juif.

Une fois le mots écrit, la statue prenait vie aussitôt, devenant ainsi un parfait esclave pouvant être manipulé à sa guise par le créateur.

N’étant pas fait de chair et de sang, le golem est un être immortel, dont la seule et unique façon de mettre un terme à son existence, est d’effacer  « la lettre E de Emeth », créant ainsi le mot « Meth » c’est-à-dire mort.

Condamné à resté une créature muette dépourvue de la capacité de pensé, le golem peut aussi bien devenir une arme redoutable pour son créateur.

La légende du golem de Prague

On ne peut parler indéfiniment du golem, sans mentionner le nom du rabbin « Judah Loew ben Bezalel », plus connu sous le nom « Marahal ».

Ayant vécu à Prague au XVIème, il est devenu célèbre pour avoir créé un golem en utilisant des puissances mystiques, dans le but de protéger « les juifs du ghetto de Prague », des persécutions antisémites.

Le golem échappant à son contrôle, se mit à tuer des innocents et à semer la peur dans Prague, l’Empereur Rudolf II prit de panique, demanda à Marahal de stopper la créature, en échange de mettre un terme aux violences envers les juifs.

Bien que ce personnage ait historiquement existé, aucune source ne permet d’affirmer si cette légende détient un fond de vérité ou non.

Nous pouvons considérer que le golem est une créature instable et dangereuse, symbole du danger de la connaissance, lorsqu’elle est utilisée pour des ambitions personnelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :